28 mars 2016

Hommage à Jim Harrison (vidéos)

(De La Nouvelle-Orléans, USA) Jim Harrison était un cœur. A ce point que le sien n’a survécu que quatre mois au décès de son épouse, fin 2015. Venant d’apprendre le décès de cet ogre de vie et de littérature, qui m’a frappé en plein reportage en Louisiane, je me rappelle ce roman, « Une Odyssée américaine » (2009), qui inventait un nouveau nom pour chaque État des USA.

Je me rappelle les chocs de « Dalva », « Légendes d’automne ».

 

Je choisis ici de poster les vidéos d’une des interviewes qu’il avait données en France. C’était pour Rue89, où je travaillais alors.

 


Interview de Jim Harrison 1/3 by rue89

 


Interview de Jim Harrison 2/3 by rue89

 

Jim Harrison est une des voix qui m’ont transformé en lecteur, qui m’ont appris comment les idées cimentent un homme, un amoureux, un citoyen, un curieux des sens. Il y a Glissant, il y a Faulkner, il y a Cendrars, il y a Burroughs, il y a Duras, il y a Manchette, il y a Pasolini, il y a Gabily. Et il y a Harrison. Pour moi, autodidacte qui a travaillé dans le théâtre avant de devenir journaliste, une écriture si en prise avec le monde actuel et à ce point enracinée dans l’histoire de l’Amérique et de la question amérindienne, des hommes, des espaces, fut décisive.

 

Dans le numéro de Lire d’octobre 2015, François Busnel a réalisé une chevauchée et un grand entretien avec le « Big Jim ». Je ne peux que vous inviter à le lire. Il y a tout.

 


Interview de Jim Harrison, l’intégrale by rue89


Aucun commentaire:

Publier un commentaire