03 janvier 2021

Polars et Premiers romans : mes tops de 2020 (avec vidéos)

Dans quelques jours à peine, ce sera la rentrée hivernale : celle du mois de janvier. 493 romans paraîtront en ce début 2021, à partir de mercredi 6, et je peux vous dire que c’est une très bonne rentrée – qui bénéficie de reports du printemps et de la rentrée derniers – reports dus à vous savez quoi -.


Avant cela, et suite à quelques post sur mes réseaux sociaux pour clore l’année passée encore chaude, voici deux récaps de mes préférences de 2020. Je me refuse à tout classer, mais ai voulu honorer :

  • les premiers romans (français et étrangers), car c’était un jeu entre le défi et la catastrophe, que de voir son premier roman paraître cette année-là (librairies fermées durant des semaines, absence quasi-totale de festivals et salons littéraires, raréfaction des lancements en librairie)
  • les romans noirs, car c’est un de mes domaines d’expertise majeurs


Ce sont deux "Top 14", mais pour autant ce n’est pas un classement dans un ordre croissant ni décroissant. Juste mes quatorze livres préférés dans leur catégorie.

Il en est pas mal dont j’ai publié dans Lire, Le Parisien Week-End ou Causette, des chroniques et recensions. Vous trouverez des liens vers lesdits articles quand ils ont aussi été mis en ligne après publication "print" - Lire n’a pas de site à cet effet -.


Vous trouverez également quelque chroniques vidéo, faites durant le premier confinement, sur la plateforme littéraire 233 Degrés que j’avais cofondée. Vidéos à présent remises sur la page YouTube du Pop Corner.

Premiers romans





 

  • Cinq dans tes yeux de Hadrien Bells (Fr, L’Iconoclaste, août)
  • Santa Muerte de Gabino Iglesias (USA, Sonatine, février) 

 

  • Sale bourge de Nicolas Rodier (fr, Flammarion, août)
  • Et je veux le monde de Marc Cheb Sun (Fr, Lattès, mars)

 

  • Louis veut partir de David Fortems (Fr, Robert Laffont, août)
  • Un soupçon d’héroïsme de Clément Reychman (Fr, Flammarion, février)

 



Polars et romans noirs







  • Joueuse de Benoit Philippon (Fr, EquinoX / Les Arènes, mars)
  • Le Goût du rouge à lèvres de ma mère de Gabrielle Massat (Fr, Le Masque, mars)
  • Richesse oblige de Hannelore Cayre (Fr, Métailié, mars)
  • Les Dynamiteurs de Benjamin Whitmer (USA, Gallmeister, septembre)
  • Une, deux, trois de Dror Mishani (Israël, Série Noire / Gallimard, mars) 
  • Lire les morts de Jacob Ross (USA, Sonatine, novembre)
  • Fin de siècle de Sébastien Gendron (Fr, Série Noire / Gallimard, mars)
  • La Fabrique de la terreur de Frédéric Paulin (Fr, Agullo, mars)
  • Les Lumières de Tel-Aviv de Alexandra Schwartzbrod (Fr, Rivages, février) 

 

  • Terres brûlées de Eric Todenne (Fr, Viviane Hamy, mars)
  • Impact de Olivier Norek (Fr, Michel Lafon, octobre)
  • Tâches rousses de Morgane Montoriol (Fr, Albin Michel, février)
  • Cinq cartes brûlées de Sophie Loubière (Fr, Fleuve, janvier)
  • Fermer les yeux de Antoine Renan (Fr, Robert Laffont, janvier) 



Aucun commentaire:

Publier un commentaire